Bulletin automne 2016

Ilse avec Fr.Maria Martin et son team.

Chers amis

Il est de nouveau temps pour notre bulletin semestriel.

Vous devez penser: de nouveau un bulletin. Il ne se passe quand même rien de spécial ces 6 derniers mois, tout suit son cours.

Détrompez-vous, il suffit de lire les derniers mails.  C’est ce que nous voulons partager avec vous dans ce bulletin.

Annai Velankanni College

Le mois de mai est traditionnellement le mois où ont lieu les transferts décidés par des instances supérieures, ce qui nous oblige aussi à effectuer certains changements.

-Le père Benedict qui a été pendant 5 ans le correspondant et secrétaire du collège vient d’être déplacé à la ville de Tiruchirappalli (en bref Trichy) située au centre du Tamil Nadu.

I l est nommé professeur en droit canonique au séminaire là-bas, comme il a obtenu son diplôme de docteur en droit canonique à la K.U.L.

-Le père Jesu Marian est envoyé au séminaire de Chennai en tant que directeur spirituel.

-Le père John Kulandai prend la place du père Benedict dans notre collège. Il pourra être présent 3 jours par semaine comme il dispose d’un prêtre qui l’assiste  dans sa paroisse.

-Le père Dominic devient assistant correspondant et secrétaire de notre collège.

L’institut technique  Industrial Training Institute / Friends Career Campus

Le 3 août a eu lieu l’inauguration de l’ Institut de training industriel après son renouvellement.

La compagnie Nanjil Milk  s’est vraiment donné beaucoup de mal et n’a pas épargné de peine pour remettre le campus sur les rails.

Actuellement il y a 80 étudiant d’inscrits, ce qui est un vrai succès.

Monsieur Varghese, qui était notre ancien directeur, a été réengagé comme directeur ainsi que madame Ester chargée de l’entretien.

Ces deux collaborateurs étaient fort prisés et sont fort satisfaits de pouvoir continuer à s’engager pour le campus.

Notre hôpital

Ici aussi il y a eu un changement parmi le personnel de notre hôpital.

Comme mentionné dans notre dernier bulletin il y avait des discordances dans la façon de travailler entre les nouvelles religieuse infirmières et notre médecin et le personnel permanent.

Au mois de juin, l’équipe a été remplacée par une autre équipe de trois nouvelles religieuses.

La religieuse en chef Navis est à la fois infirmière diplômée et laborantine. Elle avait déjà travaillé comme religieuse dans notre hôpital du temps du père Lucas, et elle travaillait récemment dans le village d’Amsi pas loin d’ici.

Sœur Jeya, également infirmière diplômée a elle aussi déjà travaillé dans notre hôpital il y a quelques années.  Elles sont donc familières avec l’environnement et les gens.

Pour sœur Freeda il s’agit d’un tout nouvel environnement. Elles se sont toutes trois mises au travail, plein de dévouement  pour leur nouvelle tâche.

Le docteur Johnson ainsi que le père Jokens, chargé de la direction de l’hôpital, assurent que la collaboration est maintenant bien meilleure .

Derrière notre hôpital sur un terrain nous appartenant, il y a un petit canal qui déverse son eau dans les “Backwaters”.

Les “Backwaters” sont une chaîne de lagunes et d’étangs en jachère qui courent parallèlement avec la côte de la mer d’Arabie dans  l’état indien du Kerala.

Le réseau aquatique se compose de cinq grands lacs qui communiquent entre eux par des canaux naturels et artificiels et leurs eaux proviennent de 38 rivières.

Les Backwaters ont une étendue de la moitié de la longueur du Kerala.

Ces Backwaters disposent d’un écosystème unique et sont d’une grande importance: l’eau douce des rivières et l’eau salée de la mer d’Arabie se rejoignent ici.

Dans certains endroits, comme pour le lac Vembanad, on empêche que l’eau saline provenant de la mer pénètre à l’intérieur des terres, ce qui permet à l’eau douce de rester intacte.

De tels réservoirs d’eau douce sont utilisés à grande échelle pour l’irrigation.

Les Backwaters du Kerala sont utilisés depuis des siècles par la population locale pour la pêche, l’agriculture et le transport.

Ils hébergent aussi une grande variété d’animaux aquatiques et leurs berges sont couvertes de plantes et arbustes variés, ce qui rend le paysage très verdoyant.

Entretemps le mur le long du canal s’est effondré partiellement et il a fallu réaliser des travaux urgents des deux côtés du canal pour éviter des dommages d’eau à notre hôpital et à notre propriété.

Le projet agricole

Sur le terrain de Mathapuram on va construire une petite grange pour abriter les machines nécessaires à l’exploitation du caoutchouc ainsi qu’au stockage du caoutchouc après sa récolte.

Les plantes de jatropha ont toutes été enlevées et le terrain a été préparé pour permettre la plantation d’arbres de caoutchouc.

L’année dernière dans notre bulletin de novembre nous mentionnions qu’il fallait petit à petit songer à la succession de notre superviseur monsieur Nesamony et à la formation d’un nouveau collaborateur.

Il  travaille ici depuis  plus de 20 ans et remplit une fonction importante dans l’organisation des Friends of Kottar.

Pendant notre séjour en janvier dernier nous avons fait la connaissance de monsieur A. Arul Raj.

Il nous a fait une très bonne impression et dispose des qualités requises. Il a été engagé le 1er juin comme superviseur adjoint pour seconder monsieur Nesamony dans toutes ses tâches.

Le but est qu’il succède à Mr. Nesamony à l’avenir.

Centre de désintoxication pour alcooliques

Nous avons reçu un mail du père Maria Martin, directeur à Puthuvasantha  du centre de désintoxication à Tholayavattam, pour des personnes ayant des problèmes d’alcoolisme.

Il nous remerciait (et vous aussi) par la même occasion, pour l’aide financière servant à  l’achat d’un générateur électrique qui leur permet de mettre le générateur de secours en route lors des nombreuses interruptions d’électricité qui surviennent tous les jours et qui peuvent parfois durer pendant des heures.

Le 5 septembre c’était le début de la vingtième session et il y avait déjà eu 337 personnes participant à ce cours de désintoxication d’une durée de trois semaines.

Pour faire suite au séjour dans le centre, il y a plusieurs réunions des AA (alcooliques anonymes) qui se tiennent à différents endroits dans les environs.

Il y a déjà plusieurs personnes qui n’ont plus touché une goutte d’alcool pendant plus d’un an.

Félicitations au père Maria Martin et à son équipe de collaborateurs très motivés !!

Le père Maria Martin essaie de se rendre dans le plus de villages possibles pour sensibiliser les gens quant aux possibilités et à la nécessité d’un accompagnement sérieux en cas de problèmes d’alcoolisme, car ce ne sont pas seulement les personnes atteintes mais tout leur entourage et leur famille qui subissent les conséquences de ce problème.

Varia

Depuis de nombreuses années il est question de construire un port maritime pour accueillir des containers dans le sud sur la côte occidentale.

Il était question d‘établir ce nouveau port à Colachel, là où on a entrepris l’extension et la sécurisation du port de pêche depuis le tsunami de 2004.

Mais il semble que l’autorité fédérale a donné son accord de principe à un endroit plus favorable selon eux et situé à 10 kilomètres plus au nord à Enayam.

Enayam a une densité de population plus faible et offrirait plus de possibilités d’extension mais il faut procéder à la construction de nouvelles routes et à l’achat de terrains voire même à faire des expropriations .

La population locale, principalement les pêcheurs, s’opposent à ce projet de construction d’un port maritime à cet endroit et il y a déjà eu plusieurs grèves de la faim et des démonstrations.

En quoi cela nous concerne-t-il?

Il se fait que Enayam n’est situé qu’à environ 5 kilomètres de Tholayavattam et il est question de tracer une large route droite le long de Mathapuram où se trouve notre projet agricole vers Tholayavattam.

Qui sait quelles conséquences cela pourrait avoir pour notre projet.

Et encore ceci

Voici de bonnes nouvelles: les “Friends of Kottar Society”, notre association en Inde vient de recevoir une nouvelle autorisation de 5 ans permettant de recevoir de l’aide financière de l’étranger.